Les normes EPI - La protection respiratoire

Le choix d’un appareil de protection respiratoire ne peut se faire qu’après une évaluation du poste de travail et des facteurs présents dans l’air du lieu de travail : la nature des polluants (particules aérosols, gaz, vapeurs...), la teneur en oxygène, le niveau de toxicité.

Les normes des filtres respiratoires

Le filtre est marqué du type (A,B,...) et de la classe (1,2 ou 3) selon le type de contaminant en présence.
Classe 1 (FFP1 ou P1)
Particules non toxiques

Classe 2 (FFP2 ou P2)
Aérosols solides et/ou liquides indiqués dangereux
ou irritants

Classe 3 (FFP3 ou P3)
Aérosols solides et/ou liquides toxiques


REMPLACER LE FILTRE

Quand ?
  • Odeur/goût désagréable
  • Démangeaison des yeux

Pourquoi ?
  • Pour augmenter la résistance respiratoire.

LES NORMES
EN 136
: Masques complets
EN 140 : Demi-masques et quart de masques
EN 149 : Demi-masques filtrants contre les particules
EN 12941 : Appareils de protection respiratoire filtrants à ventilation assistée avec casque ou cagoule
EN12942 : Appareils de protection respiratoire filtrants à ventilation assistée avec masque ou demi-masque

Bien choisir sa protection respiratoire

Pour comparer ces mesures aux valeurs limitées réglementaires ou admises : se reporter à la Fiche de Données de Sécurité du masque.
Étape 1 : Identifiez le type de risque (se reporter au tableau « type de contaminant »)
Étape 2 : Mesurez la concentration de substances dangereuses et d’O2