Bien choisir son EPI - Bien choisir ses anti-chutes

Bien se protéger, c’est essentiel !

La chute de hauteur est une des causes principales de l’arrêt de travail et la 1re cause de mortalité dans le secteur du btp.
Quand on sait qu’en Europe, un ouvrier meurt chaque jour d’une chute de hauteur, la protection devient une priorité de chaque instant !
Le code de travail recommande de privilégier la protection collective (plan de travail sûr et sécurisé, garde corps, filets de retenue) à la protection individuelle, car elle évite la chute,
et donc les risques de lésions. La protection individuelle ne doit être prioritaire que lorsque les protections collectives font défaut.


Les bons réflexes
  • Ne jamais laisser seule une personne qui travaille en hauteur sur un chantier.
  • Changer le matériel après une chute.
  • Faire vérifier les harnais tous les ans.
  • Toujours conserver les notices d’utilisation pendant toute la durée de vie des produits.

    N’oubliez pas : le contrôle des harnais de sécurité est obligatoire tous les ans.

LES NORMES

EN 353-2 : Anti-chute mobile sur support d’assurage flexible.
EN 354 : Longes.
EN 355 : Longes avec absorbeur d’énergie.
EN 361 : Harnais de sécurité.
EN 362 : Connecteurs.
EN 795 : Dispositifs d’ancrage.
CNB/P/11.060, CNB/P/11.074 et CNB/P/11.075 : Utilisation horizontale des anti-chutes.
CNB/P/11.062 : Utilisation des anti-chutes à plus de 100 kg.
Charpentier

Charpentier métallique

Couvreur

Étancheur

Conducteur nacelle

Maçon

Menuisier

Échafaudeur

Électricien

Ravaleur